Le plus grand Primate vivant sur Terre est sur le point de Disparaitre

 

Le gorille oriental est le plus grand primate vivant sur Terre, il est maintenant en danger critique et plus qu’à une étape de l’extinction, affirment les chercheurs.

 

Gorille Oriental menacé d'extinction

 

 

Moins de 5 000 gorilles sont estimés exister à l’état sauvage, la chasse illégale étant la principale raison de son extinction selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). L’espèce a changé de statut et est passée de « danger » à  « danger critique » sur la liste rouge actualisée des espèces menacées d’extinction.

Selon l’UICN, les effectifs ont chuté d’environ 70% au cours des deux dernières décennies, et l’instabilité politique va rendre difficile d’inverser la tendance.
 

« De voir le gorille, un de nos cousins ​​les plus proches, glisser vers l’extinction est vraiment pénible », a déclaré le directeur général de l’UICN, Inger Andersen. « Nous vivons dans une époque de grands changements et chaque mise à jour de la Liste Rouge de l’UICN nous fait rapidement réaliser à quel point la crise mondiale de l’extinction est en hausse. »

C’est un tableau sombre pour les singes dans l’ensemble, avec quatre des six espèces de grands singes: gorille oriental, gorille occidental, orang-outan de Sumatra et de Bornean sont tous répertoriés comme en danger critique. Cela signifie que les espèces sont confrontées à un risque extrêmement élevé d’extinction à l’état sauvage dans un avenir immédiat.
 

Liste rouge de l'UICN
 

Cela laisse le chimpanzé et le bonobo, qui sont tous deux considérés en voie de disparition, faire face à un risque très élevé d’extinction aussi à l’état sauvage dans un avenir proche.

Les gorilles de l’Est sont divisés en deux sous-espèces: le gorille de Grauer (ou le gorille de plaine oriental), et le gorille de montagne. Environ 880 gorilles de montagne sont peut-être en vie aujourd’hui.

La plupart des gorilles orientaux se trouvent dans la République démocratique du Congo (RDC), mais la récente guerre civile, la corruption du gouvernement, et l’incertitude politique ont tous pris part à ce désastre.
 

Les experts espèrent que si la stabilité revient, une industrie de l’écotourisme pourrait se développer en RDC, comme il y a déja en Ouganda et au Rwanda, et ce serait aider à maintenir le nombre de gorilles a l’état sauvage stable, rapporte CBS News.
 

 

Alors que les perspectives semblent sombres, nous pouvons soutenir nos espoirs avec le récent succès de la conservation du panda géant: l’UICN vient d’abaisser la menace d’extinction des animaux de « en danger » à « vulnérable », ce n’est pas encore un grand pas en avant, mais c’est un pas dans la bonne direction.

Le nombre de panda géant a augmenté de 17% au cours des 10 dernières années, et les deux tiers de la population vivent désormais dans des réserves fortement protégées en Chine. Les experts pensent qu’il ya maintenant environ 2 000 pandas géants à l’état sauvage.
 

L’UICN indique que la protection des forêts et le reboisement ont permis de booster le nombre de pandas géants, donnant aux animaux plus d’espace pour vivre et de la nourriture. Pour la survie des pandas, les deux sont cruellement nécessaires: un panda géant peut manger jusqu’à 12,5 kilogrammes de bambou chaque jour.

Avec les effets dévastateurs des changements climatiques rendant la conservation de plus en plus difficile celà va prendre une énorme quantité d’efforts pour sauver ces espèces en voie de disparition, mais c’est certainement possible.

« Les mesures de conservation fonctionnent et nous en avons des preuves », a déclaré Andersen. « Il est de notre responsabilité d’améliorer nos efforts pour renverser la tendance et de protéger l’avenir de notre planète. »
 
 

 

Commentaires

A propos de Jesavaispas.com

Je Savais Pas est un site d'informations, souvent insolites, toujours intéressantes, touchant à tous les domaines que ce soit des faits scientifiques, animaliers ou encore relationnels. Faites nous part de vos recommendations et remarques! Bonne lecture!