Montréal veut interdire les bouteilles d’eau en plastique

 

Montréal annonce un plan pour interdire toutes les bouteilles d’eau et les entreprises annoncent un plan de lutte contre l’interdiction.

 

Bouteilles d'eau en plastique usagées à Montréal

 

Dans un geste surprenant le mois dernier, le maire Denis Coderre de Montréal, une métropole au Canada, a annoncé qu’il avait l’intention d’interdire les bouteilles d’eau à usage unique d’être vendues dans la ville. Dans un mouvement non surprenant, des sociétés comme Coca-Cola et Pepsi ont annoncé leur intention de lutter contre l’interdiction.

 

 

Le maire a fait l’annonce après l’interdiction des sacs en plastique qui est appelée à devenir effective en 2018, et dit: « Je soulève la question des bouteilles d’eau en plastique car il est une nuisance à l’environnement, plus de 700 millions de ces bouteilles à usage unique finissent dans les sites d’enfouissement du Québec chaque année. « Compte tenu de la population de Montréal, 1,5 millions de personnes, il n’est pas trop choquant que 700 millions de bouteilles en plastique finissent dans des décharges du Québec.

 

Denis Coderre veut interdire les bouteilles d'eau à Montréal

 

Si l’interdiction devait passer, Montréal serait la première grande ville à interdire les bouteilles en plastique. Bien que San Francisco aux Etats-Unis et Hambourg en Allemagne ont tous 2 récemment interdit la vente de bouteilles d’eau, l’interdiction se restreint seulement sur les ventes dans les bâtiments de la ville. Des petites villes en Australie et dans le Massachusetts ont également placé une interdiction sur les bouteilles d’eau mais leur population est de seulement 20 000 personnes.

 

Déchèterie Montréal

 

L’annonce a déjà recueilli la critique de « L’Association Québécoise des Bouteilles » (The Quebec Bottled Water Association) et de « l’Association Canadienne des Boissons », qui représentent plus de 60 marques telles que Pepsi, Coca-Cola et Nestlé.
Tous deux ont été prompts à offrir des raisons pour que les bouteilles d’eau en plastique ne soient pas interdites. Dimitri Fraeys, le vice-président de l’innovation et des affaires économiques de l’Association Québécoise de L’eau Embouteillée, a déclaré: « L’eau n’est pas la seule chose qui se trouve dans les bouteilles en plastique, le jus et les boissons gazeuses sont également dans des bouteilles en plastique. L’eau potable est bonne pour la santé. Pourquoi interdire seulement les bouteilles d’eau  » .
Il a ensuite demandé: « Si je me mets dans la peau de touristes qui viennent à Montréal et qu’il n’y a pas de bouteilles d’eau, que vont-ils boire  » .

 

 

Dimitri Fraeys dit essentiellement que la ville devrait interdire tout ou rien.
Pour le commentaire sur le tourisme, le manque de bouteilles d’eau n’est pas susceptible d’affecter le nombre de touristes mais si les touristes se sentent concernés par ce sujet, la ville pourrait alors mettre en place des fontaines d’eau plus facilement disponibles.

Le maire Denis Coderre ajoute: « À Montréal nous avons la chance d’avoir une excellente eau du robinet qui est testée plusieurs fois par jour. Nous avons tendance à oublier que notre eau est de bonne qualité et que certaines entreprises vendent directement l’eau du robinet à des gens qui paient pour cela ».
En outre, une organisation locale de défense de l’environnement a déclaré que « tous les tests effectués par jour montrent que l’eau du robinet est souvent plus saine que l’eau en bouteille, en particulier car on ne sait pas combien de temps l’eau est restée dans la bouteille avant d’être consommée » .
 

 

Commentaires

A propos de Jesavaispas.com

Je Savais Pas est un site d'informations, souvent insolites, toujours intéressantes, touchant à tous les domaines que ce soit des faits scientifiques, animaliers ou encore relationnels. Faites nous part de vos recommendations et remarques! Bonne lecture!